les nomes à la Basse Époque géographie et histoire cliquez ici et nous vous enverrons cette carte FAYOÔM IIIe cararacte IVe cararacte IIe cararacte Ire cararacte Ve cararacte Reliefs supérieurs à 500 mètres Memphis Hérakléopolis Oxyrhynchos Hermopolis Cusac Abydos Diospolis Parva Esna Edfou Aniba Faras Bouhen Mirgissa Semna Saïs Sérâbît el-Khâdim (mines de turquoise) Meîdoum Aphroditopolis Béni Hassan Hardaï (Cynopolis) Panapolis (Akhmîn) Antaeopolis Dendéra Coptos Thèbes (Karnak, Louqsor) Mocâlla Éléphantine Kom Ombo Qoubân Koumma Kerma El-Kâb Pithom Héliopolis Oasis de Baharîya Oasis de Dâkhla Oasis de Khârga MER MORTE MER ROUGE SINAÏ DÉSERT ARABIQUE NUBIE DÉSERT LIBYQUE Mines d'or du Ouâdî cAllâqi 10200 km Lycopolis (Assioôt) Aphroditopolis Bouto Xoïs Letopolis Athribis Bubastis Béhédet Tanis Busisris Sébennytos Mendès Damanhour

cliquez sur la carte pour zoomer géographie et histoire FAYOÔM IIIe cararacte IVe cararacte IIe cararacte Ire cararacte Ve cararacte Reliefs supérieurs à 500 mètres Memphis Hérakléopolis Oxyrhynchos Hermopolis Cusac Abydos Diospolis Parva Esna Edfou Aniba Faras Bouhen Mirgissa Semna Saïs Sérâbît el-Khâdim (mines de turquoise) Meîdoum Aphroditopolis Béni Hassan Hardaï (Cynopolis) Panapolis (Akhmîn) Antaeopolis Dendéra Coptos Thèbes (Karnak, Louqsor) Mocâlla Éléphantine Kom Ombo Qoubân Koumma Kerma El-Kâb Pithom Héliopolis Oasis de Baharîya Oasis de Dâkhla Oasis de Khârga MER MORTE MER ROUGE SINAÏ DÉSERT ARABIQUE NUBIE DÉSERT LIBYQUE Mines d'or du Ouâdî cAllâqi 10200 km Lycopolis (Assioôt) Aphroditopolis Bouto Xoïs Letopolis Athribis Bubastis Béhédet Tanis Busisris Sébennytos Mendès Damanhour

géographie et histoire FAYOÔM IIIe cararacte IVe cararacte IIe cararacte Reliefs supérieurs à 500 mètres Memphis Hérakléopolis Oxyrhynchos Hermopolis Cusac Abydos Diospolis Parva Esna Edfou Aniba Faras Bouhen Mirgissa Semna Saïs Sérâbît el-Khâdim (mines de turquoise) Meîdoum Aphroditopolis Béni Hassan Hardaï (Cynopolis) Panapolis (Akhmîn) Antaeopolis Dendéra Coptos Thèbes (Karnak, Louqsor) Mocâlla Éléphantine Kom Ombo Qoubân Koumma Kerma El-Kâb Pithom Héliopolis Oasis de Baharîya Oasis de Dâkhla Oasis de Khârga MER MORTE MER ROUGE SINAÏ DÉSERT ARABIQUE NUBIE DÉSERT LIBYQUE Mines d'or du Ouâdî cAllâqi 10200 km Lycopolis (Assioôt) Aphroditopolis Bouto Xoïs Letopolis Athribis Bubastis Béhédet Tanis Busisris Sébennytos Mendès Damanhour

géographie et histoire Les nomes de Haute Égypte

géographie et histoire Les nomes de Basse Égypte

géographie et histoire Pour en savoir plus n John Baines et Jaromir Málek, Atlas de l’Égypte ancienne, éditions Fernand Nathan, Paris, 1981. Cet ouvrage peut être commandé chez Cybèle, que vous pouvez contacter par courrier électronique cybeleategypt.edu ou en remplissant le formulaire ci-joint.

FAYOÔM IIIe cararacte IVe cararacte IIe cararacte Reliefs supérieurs à 500 mètres Memphis Hérakléopolis Oxyrhynchos Hermopolis Cusac Abydos Diospolis Parva Esna Edfou Aniba Faras Bouhen Mirgissa Semna Saïs Sérâbît el-Khâdim (mines de turquoise) Meîdoum Aphroditopolis Béni Hassan Hardaï (Cynopolis) Panapolis (Akhmîn) Antaeopolis Dendéra Coptos Thèbes (Karnak, Louqsor) Mocâlla Éléphantine Kom Ombo Qoubân Koumma Kerma El-Kâb Pithom Héliopolis Oasis de Baharîya Oasis de Dâkhla Oasis de Khârga MER MORTE MER ROUGE SINAÏ DÉSERT ARABIQUE NUBIE DÉSERT LIBYQUE Mines d'or du Ouâdî cAllâqi 10200 km Lycopolis (Assioôt) Aphroditopolis Bouto Xoïs Letopolis Athribis Bubastis Béhédet Tanis Busisris Sébennytos Mendès Damanhour

géographie et histoire

L’oasis de Kharga, photo Aminata Sackho-Autissier

Le Nil « l’Égypte est un don du Nil » (Hérodote II, 4-5) Dans l’Antiquité, tout comme de nos jours, l’Égypte est étroitement associée au Nil, le plus long fleuve du monde (6 700 km), né de la rencontre du Nil Blanc et du Nil Bleu. Le Nil Blanc prend sa source au lac Victoria (Ouganda) ; le Nil Bleu est issu du Lac Tana (Éthiopie) ; ils s’unissent à Khartoum, capitale du Soudan actuel. Le Nil, au nom grec Neilos d’étymologie incertaine, coule du sud au nord ; sa vallée, depuis Assouan jusqu’à la Méditerranée, se confond avec l’Égypte. Le Nil à Louxor Le Nil à Assouan géographie et histoire

géographie et histoire Le Nil à Assouan, photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire Le Nil à Louxor, photo Aminata Sackho-Autissier

strates de limon mise en culture Hapy La crue et l’étiage Jusqu’à la construction des barrages régulant son débit, le régime du Nil était caractérisé par ses deux extrêmes : la crue et l’étiage. Les anciens Égyptiens distinguaient le fleuve à son étiage, iterou, servant de voie de communication, de l’inondation, hapy, qui est à l’origine de la prospérité de l’Égypte. n La régularité de la crue rythme la vie des anciens Égyptiens et impose la division de l’année en trois saisons : l’inondation, en égyptien akhet ; la réapparition de la terre, sa « sortie », peret ; le dessèchement, shemou, pendant laquelle le soleil est roi. Le début de la crue marque le commencement de l’activité agricole. Il marquera plus tard le début de l’année civile et administrative. géographie et histoire

géographie et histoire Soudan, Sedeinga, strates de limon après la crue du Nil, photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire Soudan, Sedeinga, mise en culture et desséchement après la crue du Nil, photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire Karnak, un couple de Hapy — génies du Nil — noue le séma-taoui, symbole d’unité de l’Égypte et de fertilité, photo Aminata Sackho-Autissier

Pour en savoir plus Jean Vercoutter, L’Égypte et la vallée du Nil. Tome I. Des origines à la fin de l’Ancien Empire 12 000-2 000 av. J.-C., Paris, 1992. Cet ouvrage peut être commandé chez Cybèle que vous pouvez contacter par courrier électronique : cybeleategypt.edu ou en utilisant le formulaire ci-joint. géographie et histoire

Le Nil à Assouan L’orientation La primauté de l’axe nilotique sur l’axe solaire est mise en évidence par la manière dont les Égyptiens s’« orientent » (et ce, bien que le soleil occupe une place très importante dans la civilisation de l’Égypte ancienne) ; en outre, comme le Nil vient du sud, ce point cardinal marque la direction d’origine. n Le sud est donc « en haut » ; le nord « en bas » ; l’est à gauche et l’ouest à droite. n Cette conception régente tous les aspects de la vie, qu’il s’agisse de voyager, de bâtir ou de cartographier. Une prédilection politique et militaire pour le sud apparaît même dès les plus hautes époques, et des razzias ont été menées en Basse Nubie dès les premières dynasties. géographie et histoire

Trois points cardinaux possèdent leur divinité : Soped préside à l’Orient ; Satet (Satis) au sud ; Ha, est le dieu de l’Occident et le protecteur des déserts (Ash est, plus particulièrement, le dieu du pays des Libyens). Ces divinités sont, en outre, les gardiennes des frontières de l’Égypte. Par extension, certaines d’entre elles deviennent les représentantes des populations frontalières. géographie et histoire

géographie et histoire Soudan, Temple d’Amenhotep III à Soleb, les États asiatiques, représentation du Naharina. photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire n L’« orientation » particulière des Égyptiens peut être mise en parallèle avec la manière dont ils concevaient le genre humain, divisé en quatre groupes génériques.

au nord, les Amou, les Asiatiques ; à l’ouest, les Tjehenou ou Tjéméhou, les Libyens ; au sud, les Nehesyou, les Nubiens ; à l’est, les Remetj, c’est-à-dire les Égyptiens.

géographie et histoire n L’« orientation » particulière des Égyptiens peut être mise en parallèle avec la manière dont ils concevaient le genre humain, divisé en quatre groupes génériques.

au nord, les Amou, les Asiatiques ; à l’ouest, les Tjehenou ou Tjéméhou, les Libyens ; au sud, les Nehesyou, les Nubiens ; à l’est, les Remetj, c’est-à-dire les Égyptiens. C s ! [ á Ä ! [ g ! k è É '

géographie et histoire Le Double pays La pensée égyptienne interprète le paysage d’une manière particulière : le dualisme géographique, pour lequel l’espace est organisé selon deux axes. L’axe sud-nord. Tout d’abord, une opposition se manifeste entre le sud et le nord : n La Haute-Égypte est constituée de la vallée du Nil, d’une largeur moyenne de 10 km, allant d’Assouan jusqu’à la pointe sud du Delta. La Haute-Égypte est habituellement divisée en 22 nomes ou circonscriptions administratives ; chacun de ses nomes est représenté sous la forme d’un dieu du Nil (Hapy) portant une enseigne. Les 22 nomes de la Haute-Égypte sont menés par le génie du sud ; Le Caire « Moyenne » Égypte Louxor

géographie et histoire Le Nil et la montagne thébaine, photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire Le Nil en Moyenne Égypte, photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire Le Nil au Caire, photo Aminata Sackho-Autissier

géographie et histoire n La couronne de Haute Égypte est blanche. n La Basse-Égypte, c’est le Delta du Nil — s’étendant depuis sa pointe sud, dans la région du Caire, jusqu’à la Mer Méditerrannée —, généralement divisée en 20 nomes, menés par le génie du nord. La Basse-Égypte est une terre large et plate, envahie de canaux. n Le nombre total des nomes varia selon les époques : à l’Ancien Empire, il y en avait 38 ou 39 ; à l’époque tardive, 42. n La couronne de Basse Égypte est rouge, et le pschent est formé par la réunion des deux couronnes. pschent pschent couronne rouge couronne blanche

géographie et histoire Karnak, musée en plein air, chapelle jubilaire d’Aménophis III le roi porte la couronne blanche de Haute Égypte, photo Aminata Sackho-Autissier.

géographie et histoire Karnak, musée en plein air, chapelle jubilaire d’Aménophis III le roi porte la couronne rouge de Basse Égypte, photo Aminata Sackho-Autissier.

géographie et histoire Karnak, portique des Bubastides : le roi Chéchonq Ier (XXIIe dynastie) porte le pschent, photo Aminata Sackho- Autissier.

géographie et histoire

Karnak, porte de Ptolémée-Évergète : le roi Ptolémée III porte le pschent, photo Aminata Sackho-Autissier.

les nomes à l’Époque tardive cliquez ici pour nous demander la carte FAYOÔM IIIe cararacte IVe cararacte IIe cararacte Ire cararacte Ve cararacte Reliefs supérieurs à 500 mètres Memphis Médînet el-Fayoôm Hérakléopolis Hermopolis Meîr Assioôt Abydos Gébeleîn Esna Edfou Aniba Faras Bouhen Mirgissa Semna Saqara Saïs Gîza Busisris Béhédet Licht Sérâbît el-Khâdim (mines de turquoise) Haouara Meîdoum Illahoôn Béni Hassan El-Bercha Hatnoub Qâou-el-Kébîr Akhmîn Nâgac el-Deîr Dendéra Coptos Thèbes (Karnak, Louqsor) Mocâlla Éléphantine Qoubân Koumma Kerma El-Kâb Per-Hâpy Héliopolis Bouto Bubastis Oasis de Baharîya Oasis de Dâkhla Oasis de Khârga Royaume de Kerma Frontière des possessions égyptiennes sous le règne de Sésostris III Murs-du-souverain MER MORTE MER ROUGE SINAÏ DÉSERT ARABIQUE NUBIE DÉSERT LIBYQUE Ouâdî Hammâmât Mines d'or du Ouâdî cAllâqi 10200 km géographie et histoire carte en cours de réalisation

L’axe solaire — est-ouest — joue sur l’opposition entre la vallée fertile, terre noire et plate et les plateaux désertiques, oò la roche est rouge et le relief escarpé. L’hiéroglyphe représentant la languette de terre plate est employé dans les mots et les expressions se rapportant à la vallée fertile : Kemet, la terre noire, l’Égypte ; tandis que le signe représentant les trois collines est utilisé comme idéogramme pour désigner les pays étrangers ou comme déterminatif pour nommer Desheret, la terre rouge, le désert. Louxor Médamoud Khargah géographie et histoire

ta la terre kémet l’Égypte desheret le désert géographie et histoire

géographie et histoire

Khargah, photo Aminata Sackho-Autissier.

géographie et histoire

Médamoud, photo Aminata Sackho-Autissier.

géographie et histoire

La montagne thébaine, photo Aminata Sackho-Autissier.

géographie et histoire F á r ô g | L’axe solaire — est-ouest — joue sur l’opposition entre la vallée fertile, terre noire et plate et les plateaux désertiques, oò la roche est rouge et le relief escarpé. L’hiéroglyphe représentant les trois collines est utilisé comme idéogramme pour désigner les pays étrangers ou comme déterminatif pour nommer Desheret, la terre rouge, le désert ; tandis que le signe représentant la languette de terre plate est employé dans les mots et les expressions se rapportant à la vallée fertile, encore appelée Kemet, la terre noire, l’Égypte.
 
les nomes a la basse epoque geographie et histoire cliquez ici et nous vous enverrons cette carte fayoum iiie cararacte ive cararacte iie cararacte ire cararacte ve cararacte reliefs superieurs a 500 metres memphis herakleopolis oxyrhynchos hermopolis cusac abydos diospolis parva esna edfou aniba faras bouhen mirgissa semna sais serabit el-khadim (mines de turquoise) meidoum aphroditopolis beni hassan hardai (cynopolis) panapolis (akhmin) antaeopolis dendera coptos thebes (karnak, louqsor) mocalla elephantine kom ombo qouban koumma kerma el-kab pithom heliopolis oasis de bahariya oasis de dakhla oasis de kharga mer morte mer rouge sinai desert arabique nubie desert libyque mines d'or du ouadi callaqi 10200 km lycopolis (assiout) aphroditopolis bouto xois letopolis athribis bubastis behedet tanis busisris sebennytos mendes damanhour

cliquez sur la carte pour zoomer geographie et histoire fayoum iiie cararacte ive cararacte iie cararacte ire cararacte ve cararacte reliefs superieurs a 500 metres memphis herakleopolis oxyrhynchos hermopolis cusac abydos diospolis parva esna edfou aniba faras bouhen mirgissa semna sais serabit el-khadim (mines de turquoise) meidoum aphroditopolis beni hassan hardai (cynopolis) panapolis (akhmin) antaeopolis dendera coptos thebes (karnak, louqsor) mocalla elephantine kom ombo qouban koumma kerma el-kab pithom heliopolis oasis de bahariya oasis de dakhla oasis de kharga mer morte mer rouge sinai desert arabique nubie desert libyque mines d'or du ouadi callaqi 10200 km lycopolis (assiout) aphroditopolis bouto xois letopolis athribis bubastis behedet tanis busisris sebennytos mendes damanhour

geographie et histoire fayoum iiie cararacte ive cararacte iie cararacte reliefs superieurs a 500 metres memphis herakleopolis oxyrhynchos hermopolis cusac abydos diospolis parva esna edfou aniba faras bouhen mirgissa semna sais serabit el-khadim (mines de turquoise) meidoum aphroditopolis beni hassan hardai (cynopolis) panapolis (akhmin) antaeopolis dendera coptos thebes (karnak, louqsor) mocalla elephantine kom ombo qouban koumma kerma el-kab pithom heliopolis oasis de bahariya oasis de dakhla oasis de kharga mer morte mer rouge sinai desert arabique nubie desert libyque mines d'or du ouadi callaqi 10200 km lycopolis (assiout) aphroditopolis bouto xois letopolis athribis bubastis behedet tanis busisris sebennytos mendes damanhour

geographie et histoire les nomes de haute egypte

geographie et histoire les nomes de basse egypte

geographie et histoire pour en savoir plus n john baines et jaromir malek, atlas de l'egypte ancienne, editions fernand nathan, paris, 1981. cet ouvrage peut etre commande chez cybele, que vous pouvez contacter par courrier electronique cybeleategypt.edu ou en remplissant le formulaire ci-joint.

fayoum iiie cararacte ive cararacte iie cararacte reliefs superieurs a 500 metres memphis herakleopolis oxyrhynchos hermopolis cusac abydos diospolis parva esna edfou aniba faras bouhen mirgissa semna sais serabit el-khadim (mines de turquoise) meidoum aphroditopolis beni hassan hardai (cynopolis) panapolis (akhmin) antaeopolis dendera coptos thebes (karnak, louqsor) mocalla elephantine kom ombo qouban koumma kerma el-kab pithom heliopolis oasis de bahariya oasis de dakhla oasis de kharga mer morte mer rouge sinai desert arabique nubie desert libyque mines d'or du ouadi callaqi 10200 km lycopolis (assiout) aphroditopolis bouto xois letopolis athribis bubastis behedet tanis busisris sebennytos mendes damanhour

geographie et histoire

l'oasis de kharga, photo aminata sackho-autissier

le nil "l'egypte est un don du nil" (herodote ii, 4-5) dans l'antiquite, tout comme de nos jours, l'egypte est etroitement associee au nil, le plus long fleuve du monde (6 700 km), ne de la rencontre du nil blanc et du nil bleu. le nil blanc prend sa source au lac victoria (ouganda); le nil bleu est issu du lac tana (ethiopie); ils s'unissent a khartoum, capitale du soudan actuel. le nil, au nom grec neilos d'etymologie incertaine, coule du sud au nord; sa vallee, depuis assouan jusqu'a la mediterranee, se confond avec l'egypte. le nil a louxor le nil a assouan geographie et histoire

geographie et histoire le nil a assouan, photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire le nil a louxor, photo aminata sackho-autissier

strates de limon mise en culture hapy la crue et l'etiage jusqu'a la construction des barrages regulant son debit, le regime du nil etait caracterise par ses deux extremes: la crue et l'etiage. les anciens egyptiens distinguaient le fleuve a son etiage, iterou, servant de voie de communication, de l'inondation, hapy, qui est a l'origine de la prosperite de l'egypte. n la regularite de la crue rythme la vie des anciens egyptiens et impose la division de l'annee en trois saisons: l'inondation, en egyptien akhet; la reapparition de la terre, sa "sortie", peret; le dessechement, shemou, pendant laquelle le soleil est roi. le debut de la crue marque le commencement de l'activite agricole. il marquera plus tard le debut de l'annee civile et administrative. geographie et histoire

geographie et histoire soudan, sedeinga, strates de limon apres la crue du nil, photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire soudan, sedeinga, mise en culture et dessechement apres la crue du nil, photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire karnak, un couple de hapy - genies du nil - noue le sema-taoui, symbole d'unite de l'egypte et de fertilite, photo aminata sackho-autissier

pour en savoir plus jean vercoutter, l'egypte et la vallee du nil. tome i. des origines a la fin de l'ancien empire 12 000-2 000 av. j.-c., paris, 1992. cet ouvrage peut etre commande chez cybele que vous pouvez contacter par courrier electronique: cybeleategypt.edu ou en utilisant le formulaire ci-joint. geographie et histoire

le nil a assouan l'orientation la primaute de l'axe nilotique sur l'axe solaire est mise en evidence par la maniere dont les egyptiens s'"orientent" (et ce, bien que le soleil occupe une place tres importante dans la civilisation de l'egypte ancienne); en outre, comme le nil vient du sud, ce point cardinal marque la direction d'origine. n le sud est donc "en haut"; le nord "en bas"; l'est a gauche et l'ouest a droite. n cette conception regente tous les aspects de la vie, qu'il s'agisse de voyager, de batir ou de cartographier. une predilection politique et militaire pour le sud apparait meme des les plus hautes epoques, et des razzias ont ete menees en basse nubie des les premieres dynasties. geographie et histoire

trois points cardinaux possedent leur divinite: soped preside a l'orient; satet (satis) au sud; ha, est le dieu de l'occident et le protecteur des deserts (ash est, plus particulierement, le dieu du pays des libyens). ces divinites sont, en outre, les gardiennes des frontieres de l'egypte. par extension, certaines d'entre elles deviennent les representantes des populations frontalieres. geographie et histoire

geographie et histoire soudan, temple d'amenhotep iii a soleb, les etats asiatiques, representation du naharina. photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire n l'"orientation" particuliere des egyptiens peut etre mise en parallele avec la maniere dont ils concevaient le genre humain, divise en quatre groupes generiques.

au nord, les amou, les asiatiques; a l'ouest, les tjehenou ou tjemehou, les libyens; au sud, les nehesyou, les nubiens; a l'est, les remetj, c'est-a-dire les egyptiens.

geographie et histoire n l'"orientation" particuliere des egyptiens peut etre mise en parallele avec la maniere dont ils concevaient le genre humain, divise en quatre groupes generiques.

au nord, les amou, les asiatiques; a l'ouest, les tjehenou ou tjemehou, les libyens; au sud, les nehesyou, les nubiens; a l'est, les remetj, c'est-a-dire les egyptiens. c s! [ a a! [ g! k e e '

geographie et histoire le double pays la pensee egyptienne interprete le paysage d'une maniere particuliere: le dualisme geographique, pour lequel l'espace est organise selon deux axes. l'axe sud-nord. tout d'abord, une opposition se manifeste entre le sud et le nord: n la haute-egypte est constituee de la vallee du nil, d'une largeur moyenne de 10 km, allant d'assouan jusqu'a la pointe sud du delta. la haute-egypte est habituellement divisee en 22 nomes ou circonscriptions administratives; chacun de ses nomes est represente sous la forme d'un dieu du nil (hapy) portant une enseigne. les 22 nomes de la haute-egypte sont menes par le genie du sud; le caire "moyenne" egypte louxor

geographie et histoire le nil et la montagne thebaine, photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire le nil en moyenne egypte, photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire le nil au caire, photo aminata sackho-autissier

geographie et histoire n la couronne de haute egypte est blanche. n la basse-egypte, c'est le delta du nil - s'etendant depuis sa pointe sud, dans la region du caire, jusqu'a la mer mediterrannee -, generalement divisee en 20 nomes, menes par le genie du nord. la basse-egypte est une terre large et plate, envahie de canaux. n le nombre total des nomes varia selon les epoques: a l'ancien empire, il y en avait 38 ou 39; a l'epoque tardive, 42. n la couronne de basse egypte est rouge, et le pschent est forme par la reunion des deux couronnes. pschent pschent couronne rouge couronne blanche

geographie et histoire karnak, musee en plein air, chapelle jubilaire d'amenophis iii le roi porte la couronne blanche de haute egypte, photo aminata sackho-autissier.

geographie et histoire karnak, musee en plein air, chapelle jubilaire d'amenophis iii le roi porte la couronne rouge de basse egypte, photo aminata sackho-autissier.

geographie et histoire karnak, portique des bubastides: le roi chechonq ier (xxiie dynastie) porte le pschent, photo aminata sackho- autissier.

geographie et histoire

karnak, porte de ptolemee-evergete: le roi ptolemee iii porte le pschent, photo aminata sackho-autissier.

les nomes a l'epoque tardive cliquez ici pour nous demander la carte fayoum iiie cararacte ive cararacte iie cararacte ire cararacte ve cararacte reliefs superieurs a 500 metres memphis medinet el-fayoum herakleopolis hermopolis meir assiout abydos gebelein esna edfou aniba faras bouhen mirgissa semna saqara sais giza busisris behedet licht serabit el-khadim (mines de turquoise) haouara meidoum illahoun beni hassan el-bercha hatnoub qaou-el-kebir akhmin nagac el-deir dendera coptos thebes (karnak, louqsor) mocalla elephantine qouban koumma kerma el-kab per-hapy heliopolis bouto bubastis oasis de bahariya oasis de dakhla oasis de kharga royaume de kerma frontiere des possessions egyptiennes sous le regne de sesostris iii murs-du-souverain mer morte mer rouge sinai desert arabique nubie desert libyque ouadi hammamat mines d'or du ouadi callaqi 10200 km geographie et histoire carte en cours de realisation

l'axe solaire - est-ouest - joue sur l'opposition entre la vallee fertile, terre noire et plate et les plateaux desertiques, ou la roche est rouge et le relief escarpe. l'hieroglyphe representant la languette de terre plate est employe dans les mots et les expressions se rapportant a la vallee fertile: kemet, la terre noire, l'egypte; tandis que le signe representant les trois collines est utilise comme ideogramme pour designer les pays etrangers ou comme determinatif pour nommer desheret, la terre rouge, le desert. louxor medamoud khargah geographie et histoire

ta la terre kemet l'egypte desheret le desert geographie et histoire

geographie et histoire

khargah, photo aminata sackho-autissier.

geographie et histoire

medamoud, photo aminata sackho-autissier.

geographie et histoire

la montagne thebaine, photo aminata sackho-autissier.

geographie et histoire f a r u g | l'axe solaire - est-ouest - joue sur l'opposition entre la vallee fertile, terre noire et plate et les plateaux desertiques, ou la roche est rouge et le relief escarpe. l'hieroglyphe representant les trois collines est utilise comme ideogramme pour designer les pays etrangers ou comme determinatif pour nommer desheret, la terre rouge, le desert; tandis que le signe representant la languette de terre plate est employe dans les mots et les expressions se rapportant a la vallee fertile, encore appelee kemet, la terre noire, l'egypte.